A propos de l’hôtel

A propos de l’hôtel

Dessiné par l’architecte et designer Christophe Pillet

 

L’Hôtel Sahrai, dessiné par l’architecte et designer Christophe Pillet occupe un point de vue dominant sur la plus grande médina du monde arabe, et permet d’épouser d’un seul regard les douze siècles d’histoire de la ville.

À seulement 2h30 de Paris, il propose une expérience hôtelière inédite à Fès. Alternative au cloisonnement ombrageux des riads et à l’impersonnalité des grands resorts, son architecture à taille humaine marque un trait d’union entre tradition et contemporanéité.

L’ensemble des volumes traduit la parfaite maîtrise de l’espace et de la lumière qui distingue le travail de Christophe Pillet, dans un rapport d’échelle et une distribution qui conjuguent le grandiose avec l’intime.

Élevé en place de l’ancien palais d’été du Maréchal Lyautey, l’hôtel reprend le motif identitaire des grandes arcades qui distinguaient la façade du bâtiment disparu.

D’ici, la vue extraordinaire dévoile par strate toute l’histoire de la doyenne des villes impériales marocaines, classée depuis 1981 au Patrimoine Universel de l’Humanité par l’UNESCO.

Cinquante chambres spacieuses sont associées au confort de deux restaurants, d’un rooftop avec un bar ouvert sur une terrasse panoramique, mais aussi, comble de l’exclusivité d’un spa Givenchy, lié à un hammam traditionnel et à une salle de sport équipée de matériel Technogym .

Codes du design à une expression épurée de la tradition locale

L’intégralité du décor intérieur et extérieur, spécifiquement imaginé pour l’hôtel associe les codes du design à une expression épurée de la tradition locale. Bassins de zellige, parements de gypse sculpté ou de pierre locale, céramiques fassies, lanternes de cuivre, ponctuent l’espace de citations légères, auxquelles s’associe un mobilier sur mesure, dont la ligne Sahrai dessinée par Christophe Pillet, est désormais éditée par Living Divani.

L’hôtel Sahrai est un point de départ idéal pour en découvrir tous les secrets. Il offre aussi une retraite parfaite pour s’extraire de son tourbillon, profiter d’une partie de tennis ou tout simplement du soleil qui réchauffe tout au long de la journée la grande piscine panoramique à débordement.

Dérivé du mot marocain qui signifie magie, le nom de l’Hôtel Sahrai porte en lui une promesse belle et bien tenue.